Ma routine au quotidien - Julie Corrales

Mon blogue

Ma routine au quotidien

Ma routine au quotidien - Julie Corrales

Après la naissance de ma fille, toute ma vie s’est transformée. La vie de jeune fille, c’est terminé. À présent, il faut se consacrer entièrement au foyer. Il faut savoir organiser la journée vue qu’en même temps, je travaille. Mon mari, lui va au travail tôt le matin, il travaille à temps partiel et fini vers 14 h. Moi, j’ai un travail de soir qui finit à 21 h. Donc, dès 8 h du matin, la petite doit prendre son déjeuner, et boire un peu d’eau. Elle s’est vite habituée qu’au moindre retard, elle devient insupportable. Après ça, je la laisse jouer dans son parc, pour que je puisse faire autre chose. Il ne faut pas la perdre de vue, car c’est vraiment une petite fille très forte, comme son père. Ma mère arrive vers 10 h pour me tenir compagnie, et m’aider un peu avec les tâches ménagères. Elle garde et joue avec elle pendant que je fais le ménage et la cuisine. Lorsque je finis de cuisiner, j’en profite pour prendre ma douche et préparer vêtements pour aller travailler. Je cours à la douche pendant que ma mère se charge de faire manger ma fille. Rassasiée, on essaie de l’endormir pour qu’on puisse passer à table. Elle prend sa petite doudoune avec qui elle s’endort facilement. On finit le repas vers midi et demi, et on fait une petite sieste pour se reposer un peu. La plupart du temps, je m’endors si vite, je rêve même quelquefois de tout et de rien. Dans ce cadre, je me souviens la fois où j’ai rêvé que maman s’était fait injecter du botox Montreal, elle avait l’air bizarre. Bref, pour ces petites siestes, je crois surtout que c’est parce que je suis trop épuisée de ma journée, et c'est pourquoi je me mets à rêver des choses comme ça. Quand mon mari arrive à la maison, on se passe le relais. En effet, c’est à son tour de s’occuper de la petite jusqu’à mon retour de mon travail. Il sait très bien s’en charger, même s’il a du mal à changer les couches. La plupart du temps, il emmène notre fille en balade tout l’après-midi. Ils font le tour du parc, au zoo, et même au gymnase où il rencontre des amis. Il adore montrer à tout le monde sa fille chérie. Il est très fier d’être papa, il s’en vante même. Ses amis me racontent souvent que dans toutes ses discussions, il ne peut pas s’empêcher de parler de sa fille. Ainsi, dans cette journée folle, je vais au travail vers 15 h, et je rentre à 21 h pour retrouver mes chéris, mon mari et ma petite fille.