Petits plats et shopping - Julie Corrales

Mon blogue

Petits plats et shopping

Petits plats et shopping - Julie Corrales

L'usage des jambes, ça semble tellement naturel, qu'on ne pense jamais à quel point c'est précieux. C'était bien sûr, aussi mon cas jusqu'au jour où, il y a quelque temps, j'ai eu un gros accident de voiture avec mon mari. Heureusement pour lui, il s'en est sorti sans blessure grave, mais je n'ai pas été aussi chanceuse que lui. Malgré tous les efforts des médecins, j'ai presque perdu l'usage de mes jambes.

Personnellement, je me suis lentement adaptée à cette situation inattendue, n'ayant pas d'autre choix, mais mon mari a beaucoup changé depuis notre accident. Il est devenu beaucoup plus renfermé, et lui qui était toujours partant pour aller prendre un verre avec ses amis, il ne sort pratiquement plus. Il dit qu'il ne veut pas me laisser seule, comme s'il se sentait coupable quelque part de ce qui m'était arrivé, et de s'en être mieux sorti. J'ai vraiment tout essayé pour lui faire comprendre qu'il n'avait rien à se reprocher, car l'accident a été causé par le conducteur de l'autre voiture, et que j'étais heureuse même si pour l'instant, j'avais encore du mal à marcher, mais jusqu'ici, rien n'a pu le changer. Cela me fait vraiment très mal au cœur.

Aussi, il a toujours fait tout son possible pour moi, non seulement depuis l'accident, mais depuis que nous nous sommes rencontrés, il y a 13 ans. Il est très attentionné de nature et sa profession de conseiller en planification financiere St-Lambert lui convient tout à fait. Grâce à ses contacts, il a pu trouver une excellente aide ménagère pour s'occuper de la maison quand il travaille. Elle s'appelle Béatrice. Elle est très jeune, c'est son premier emploi, mais on ne le dirait pas. Elle me rend visite tous les matins, surtout pour m'aider à faire la vaisselle ou passer l'aspirateur. Elle lave aussi les planchers une fois par semaine, car je ne peux pas le faire moi-même. Quant au reste, mon mari a fait adapter la maison pour que je puisse me déplacer facilement, donc je peux facilement aller de la chambre au salon pour me reposer, lire ou regarder la télévision, mais il insiste pour que Béatrice s'occupe du reste, et je ne veux surtout pas le contrarier, car je sais que cela lui fait énormément plaisir. Béatrice est une très bonne cuisinière, bien meilleure que moi, donc j'apprécie ses plats à tous les jours !

Elle m'accompagne également quand j'ai besoin (ou juste envie) d'acheter quelque chose. L'accident ne m'a pas changée à ce niveau-là, j'aime toujours autant qu'avant magasiner ! Aujourd'hui, nous allons faire les boutiques de sacs à main, ensuite, on s'arrêtera pour prendre une bouchée avant de rentrer. Après tout, le shopping, ça donne faim !